de fr it

VladimirRosenbaum

10.12.1894 à Minsk (Biélorussie), 24.9.1984 à Ascona, isr., de Zurich (1908). Fils de Samuel, avocat, et de Johanna Wolff. 1) 1917 Aline Valangin (divorce en 1940), 2) Anne Valenti-de Montet (divorce), 3) 1957 Sybille Kroeber. Réfugié à Genève en 1902 pour échapper aux pogroms tsaristes. Ecoles à Lausanne, à Glarisegg et à l'institut Minerva à Zurich, maturité à Zurich (1913), études de droit aux universités de Zurich (dès 1913), tout en étant attaché au Département politique fédéral, de Berne (1915-1918). R. et sa première femme, avec laquelle il vivait une union conjugale ouverte, firent partie du cercle de Carl Gustav Jung et des dadaïstes à Zurich. Il obtint en 1923 le brevet d'avocat et ouvrit une étude dans le Baumwollhof. Ce dernier et la résidence d'été La Barca à Comologno devinrent des lieux de rencontre d'artistes et d'émigrants. R. s'engagea contre le national-socialisme et l'antisémitisme. Dès 1936, il effectua clandestinement, sous le couvert de son étude d'avocat, des transactions d'armes pour les républicains espagnols, ce qui conduisit en 1937 à son arrestation et au retrait de son brevet d'avocat et, en 1938, à sa condamnation à cinq mois de prison. Dès 1939, R. vécut dans la Casa Serodine à Ascona et fut antiquaire.

Sources et bibliographie

  • Fonds, Sozarch
  • P. Kamber, Geschichte zweier Leben: Wladimir Rosenbaum, Aline Valangin, 1990 (22002)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.12.1894 ✝︎ 24.9.1984