de fr it

GuidoKüng

5.10.1933 à Zofingue, cath., de Sursee. Fils de Josef, commerçant, et d'Anna Schibig. Elisabeth Jeanne Lampert. Etudes de philosophie à Fribourg, Münster, Amsterdam, Cracovie et Philadelphie, doctorat en 1963 sous la direction de Joseph M. Bocheński à Fribourg. Enseignant à l'université Notre-Dame (Indiana) de 1962 à 1973, professeur ordinaire de philosophie (1973-2000, doyen en 1980-1981) et directeur de l'institut de l'Europe orientale de l'université de Fribourg. Professeur invité à plusieurs reprises. Coéditeur des œuvres complètes de Roman Ingarden, membre du bureau et du comité de direction de la Fédération internationale des sociétés de philosophie. Au début des années 1970, K. confronte pour la première fois les méthodes de la phénoménologie et de la philosophie analytique. Sa défense des tropes - propriétés particulières - et ses recherches en phénoménologie ainsi que ses études sur la philosophie de l'Europe orientale font de lui un précurseur.

Sources et bibliographie

  • Ontologie und logistische Analyse der Sprache, 1963
  • «Wozu Philosophie heute ?», in Philosophische Selbstbetrachtungen, éd. A. Mercier, M. Svilar, 13, 1986, 125-135, 145-148
  • «"Guises and Noemata"», in Thinking and the Structure of the World, éd. K. Jacobi, H. Pape, 1990, 409-410
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 5.10.1933