de fr it

HermannLübbe

31.12.1926 à Aurich (Frise orientale), luthérien, Allemand. Fils de Gottfried, fonctionnaire, et de Weyma Onnen. 1951 Grete Grothues. Etudes de philosophie, théologie et sociologie à Göttingen, Münster et Fribourg-en-Brisgau, habilitation (1956). Chargé de cours aux universités d'Erlangen, Hambourg, Cologne et Münster, professeur à l'université de la Ruhr à Bochum (1963-1969), à celles de Bielefeld (philosophie sociale, 1969-1973) et de Zurich (philosophie et théorie politique, 1971-1991). Secrétaire d'Etat du Land de Rhénanie du Nord-Westphalie (1966-1970). Dans ses ouvrages, L. a critiqué, d'un point de vue libéral, les approches technocratiques et les modèles fondés sur la philosophie de l'histoire; il a en outre analysé les conséquences du progrès des Lumières. Prix d'essayistique Ernst Robert Curtius (1990), prix de la Fondation Hanns-Martin Schleyer (1995), grand-croix du Mérite de la République fédérale d'Allemagne (1996).

Sources et bibliographie

  • G. Koller, H. Kleger, éd., Diskurs und Dezision, 1990
  • N. Hilger, Deutscher Neokonservativismus, 1995
  • F.B. Limberg, Technik und Moral in der Philosophie Hermann Lübbes, 2002 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.12.1926