de fr it

ArminWildermuth

24.5.1930 à Bâle, prot., de Bâle, Winterthour et Grüningen. Fils d'Ernst Albert, ingénieur, et d'Emma Fuchs. 1) 1971 Carol Idone, psychologue, 2) 1994 Marianne Stucki, flûtiste, fille de Hans, employé de banque. Etudes de philosophie, psychologie et sociologie (1949-1960), doctorat ès lettres à Bâle (1960). Professeur de philosophie au gymnase et au lycée de Lucerne (1963-1964), ensuite aux gymnases de Bâle et de Münchenstein (1965-1967). Professeur associé de philosophie à la Saint John's University à New York (1967-1971), puis à la Central Michigan University à Mount Pleasant (1971-1973); professeur ordinaire de philosophie à la haute école des sciences économiques et sociales de Saint-Gall (1973-1995). W. étudia la philosophie sociale, l'existentialisme, l'esthétique, l'épistémologie et la philosophie de Heinrich Barth. Cofondateur et premier président de la Société Heinrich Barth (1996-2008). Comme esthète et critique d'art, il défendit les "Nouveaux Fauves".

Sources et bibliographie

  • Marx und die Verwirklichung der Philosophie, 1970
  • avec H. R. Schweizer, Die Entdeckung der Phänomene, 1981
  • HSG-Information, 6, 1995, 2
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 24.5.1930