de fr it

Schmitz

Famille bourgeoise de Wiedlisbach et de Wangen an der Aare. Dès le XVIe s., les S. assumèrent régulièrement des charges communales. Aux XVIIe et XVIIIe s., certains devinrent des menuisiers réputés, notamment en Haute-Argovie. Johannes (1789-1832) fut cofondateur de la Caisse d'épargne de Wangen en 1824. Les fils de Johann Friedrich (1860-1925), président de la bourgeoisie, ainsi que son petit-fils Franz (->), furent juristes: Adolf (1884-1955) fut président du tribunal, conservateur du registre foncier et président de la commune de Wangen, Jean (1886-1946) consul de Suisse à Berlin jusqu'à l'arrivée des troupes russes en 1945 et Friedrich (1889-1956) premier directeur de l'assurance militaire fédérale. Samuel (1919-2004), agriculteur à Wiedlisbach, fut président de la bourgeoisie et du consortage d'alpage de Hinteregg et député au Grand Conseil bernois.

Sources et bibliographie

  • K.H. Flatt, «Die Bevölkerung des Bipperamtes», in Jahrbuch des Oberaargaus, 1961, 161-181
  • J. Bassegoda, 75 Jahre Militärversicherung, 1901-1976, 1976
  • M. König, «Mein Freund Jean Schmitz», in Neujahrsblatt Wangen an der Aare, 1996, 18-22