de fr it

GeorgGügi

Mentionné dès 1510, après 1539, de Happerswil (auj. comm. Birwinken). Fils de Hans et d'Anna Ruttershauser. Nommé vicaire de Langrickenbach par le chapitre cathédral de Constance (1510). Etudes à Wittenberg auprès de Martin Luther et de Philippe Melanchthon (1522-1523). Revenu à Langrickenbach, banni en janvier 1524 par le bailli de Thurgovie, G. gagna Saint-Gall. Grâce à Wolfgang Capiton, il obtint une paroisse dans un village alsacien, où il fut mêlé à la guerre des Paysans de 1525. Prédicant à Memmingen dès octobre 1525, il prit part à la dispute de Berne (1528) en y défendant les idées de Luther. Après une querelle avec les partisans de Zwingli et malgré la médiation d'Ambrosius Blarer, il dut quitter Memmingen en 1529. La même année, en qualité de pasteur de Langrickenbach, il disputa sur le thème de la cène au synode thurgovien avec Johannes Zwick, Ulrich Zwingli et Conrad Pellican.

Sources et bibliographie

  • A. Knittel, Die Reformation im Thurgau, 1929
En bref
Dates biographiques Première mention 1510 ✝︎ après 1539

Suggestion de citation

Trösch, Erich: "Gügi, Georg", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.12.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047814/2006-12-04/, consulté le 26.11.2020.