de fr it

Ulrich II

Mentionné pour la première fois en 1127, 26.3.1140/1141 à l'abbaye de Saint-Blaise (Forêt-Noire). Peut-être moine de cette dernière. Evêque de Constance de 1127 à 1138, U. participa à des diètes impériales dès 1128. Lors du conflit entre l'empereur Lothaire III et l'antiroi Conrad III de Hohenstaufen, en 1128, il semble avoir repoussé une attaque que le duc de Bavière, le Guelfe Henri le Superbe, dirigeait contre Constance. En 1134, il procéda, dans le couvent de Petershausen, à l'élévation des ossements de l'évêque Gebhard II, ce qui équivalait à une canonisation. Il fonda un couvent privé à Fischingen et y installa un moine de Petershausen pour abbé. Il résigna en 1138 pour se retirer à Saint-Blaise.

Sources et bibliographie

  • HS, I/2, 269-270
  • Germania Sacra, N.S. 42, 1, 2003, 289-305
En bref
Dates biographiques Première mention 1127 ✝︎ 26.3.1140/1141

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Ulrich II", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.11.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047895/2013-11-13/, consulté le 25.11.2020.