de fr it

Louis deStrassberg

Mentionné pour la première fois en 1288, 2.12.1343 à Bâle, à Bâle. Fils de Berthold II, seigneur de S., et d'Adélaïde d'Ochsenstein. Frère d'Othon (->), arrière-petit-fils d'Ulrich III de Neuchâtel. Chanoine du chapitre cathédral de Constance, S. fut élu à la tête de ce diocèse en 1306-1307 contre Rudolf von Hewen, mais le pape Clément V lui préféra Gerhard von Bevar. En 1309, il renonça à ses droits sur la seigneurie de S. au profit de ses frères. La même année, il fut chantre du chapitre cathédral de Strasbourg, curé de Saint-Nicolas à Fribourg et chanoine du chapitre collégial de Saint-Ours à Soleure. Après des études à Bologne (1310-1315), il fut chanoine à Bâle (1318), archidiacre à Strasbourg (1338) et prévôt à Soleure (1324-1343).

Sources et bibliographie

  • HS, I/2, 289; II/2, 511
  • Gatz, Bischöfe 1198, 291
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques Première mention 1288 ✝︎ 2.12.1343

Suggestion de citation

Feller-Vest, Veronika: "Strassberg, Louis de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047896/2012-01-30/, consulté le 25.11.2020.