de fr it

AlphonsSilbermann

11.8.1909 à Cologne, 4.3.2000 à Cologne, isr., Allemand (jusqu'en 1935, puis à nouveau vers 1969), Australien (vers 1949). Fils de Salomon, propriétaire d'une imprimerie, et de Bella Eichtersheimer. Célibataire. Etudes de droit aux universités de Cologne et Fribourg-en-Brisgau (dès 1927), doctorat à Cologne chez Hans Kelsen (1933). S. émigra aux Pays-Bas (1935), à Paris (1937), puis en Australie (1938), où il mit sur pied une chaîne de petite restauration. Lecteur au conservatoire d'Etat de Sydney (dès 1949). Chargé de cours (1958), professeur titulaire (1962) et directeur du département de communication de masse de l'institut de sociologie de l'université de Cologne (1964). Professeur extraordinaire de sociologie de l'art et des communications de masse à l'université de Lausanne (1964-1969), S. y fonda l'institut de sociologie des communications de masse. Professeur titulaire à Bordeaux (1974-1979). Non-conformiste au parcours atypique, S. consacra ses écrits surtout à la sociologie de la musique et de l'art, à la communication de masse, à la persécution des juifs et à l'homosexualité.

Sources et bibliographie

  • Verwandlungen: eine Autobiographie, 1989 (avec liste des œuvres)
  • Fonds, Moses Mendelssohn Zentrum, Potsdam
  • W. Bernsdorf, H. Knospe, éd., Internationales Soziologenlexikon, 2, 21984, 793-794
  • Professeurs Lausanne, 1190-1191
  • Communications, 25, 2002, 219-223
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.8.1909 ✝︎ 4.3.2000