de fr it

RudolphHuber

10.9.1625 à Schaffhouse, 20.11.1688 à Schaffhouse, prot., de Schaffhouse. Fils de Rudolph, commerçant, et de Catherine Morlot. 1656 Barbara Meyer. Etudes de théologie à l'université de Bâle et à Genève. Pasteur à Genève (1647-1649), Herblingen (1651) et Schaffhouse (1655), puis pasteur de l'hôpital de Schaffhouse (1684-1688). H. publia l'Apophtegmata Martyrum (1664), recueil de propos tenus par les martyrs face à la mort, ainsi que le Florilegium Historicum Oder Historischer Lust- und Blumen-Garten (1665), ensemble d'anecdotes et de conseils sages, à connotation morale, tirés d'œuvres d'auteurs anciens et modernes.

Sources et bibliographie

  • W. Brückner, «Historien und Historie. Erzählliteratur des 16. und 17. Jahrhunderts als Forschungsaufgabe», in Volkserzählung und Reformation, éd. W. Brückner, 1974, 13-123
  • Livre du Recteur, 4, 95
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.9.1625 ✝︎ 20.11.1688
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Zeller, Rosmarie: "Huber, Rudolph", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.10.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/047965/2007-10-30/, consulté le 28.11.2020.