de fr it

Johann JakobKern

16.1.1810 à Bülach, 21.12.1873 à Interlaken, prot., de Bülach. Fils de Hans Konrad, greffier du tribunal des corporations à Bülach, et de Magdalena Trümpeler. 1838 Esther Bertha Germann, fille de pasteur, d'Otelfingen. Orphelin dès 1821, K. fut placé sous la tutelle de Heinrich Brunner, teinturier et futur président de la commune. Ecole Pestalozzi à Yverdon, école cantonale d'Aarau. Instituteur à Bülach (1827), précepteur à Mannheim (1834), fondateur d'un institut d'éducation à Langenbaum (comm. Uetikon am See) en 1838, instituteur à l'école communale d'Aarau (1842), puis, durant une brève période, premier comptable de la fabrique royale de wagons de chemin de fer à Stuttgart. De retour en Suisse en 1849, K. fut élu premier secrétaire à la Chancellerie fédérale, puis vice-chancelier (1852-1872).

Sources et bibliographie

  • Bülach-Dielsdorfer Volksfreund, 1874, no 6, 1-2
  • «Unbekannte Pestalozzischüler - Joh. Jakob Kern», in Pestalozzianum, 1971, no 1 (suppl. de la Schweizerische Lehrerzeitung, 4.2.1971)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.1.1810 ✝︎ 21.12.1873

Suggestion de citation

Althaus-lten, Simone: "Kern, Johann Jakob", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.10.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048103/2008-10-14/, consulté le 24.01.2021.