de fr it

Gatschet

Branche de la famille Gachet de Payerne qui prit le nom de G. au XVIe s., en accédant au patriciat de Berne, ville où elle s'était établie et liée par mariages avec d'anciennes familles. Plusieurs de ses membres eurent charge de greffier: Niklaus (1510-1606), reçu bourgeois de Berne en 1557 et dont le fils Daniel (1573-1618) fut notaire; Hans Rudolf (1656-1707), juriste formé à Bâle, Lausanne et Leyde, qui acheta, au nom du gouvernement, la commanderie de Sumiswald à l'ordre teutonique; le fils de ce dernier, Niklaus (1702-1769). Au XVIIe s., plusieurs G. furent baillis dans le Pays de Vaud (Oron, Moudon, Payerne et Nyon) et deux siégèrent même au Petit Conseil, mais ils n'accédèrent jamais aux plus hautes charges de l'Etat. Aux XVIIIe s., ils furent nombreux à s'engager à l'étranger, au service de Hollande et de France: Niklaus (1702-1769), Johann Rudolf (1724-1810), Friedrich Ludwig (1772-1838) et Maximilian Niklaus (1782-1803, à Saint-Domingue). Quelques membres de la famille s'illustrèrent dans les arts et la musique, tels Niklaus (->) et Johann Rudolf (1805-1856), ingénieur, officier et peintre.

Sources et bibliographie

  • M. Sulser, Der Stadtschreiber Peter Cyro und die Bernische Kanzlei zur Zeit der Reformation, 1922, 166-168
  • von Rodt, Genealogien, 2, 125-133