de fr it

MariaTrüeb-Müller

14.9.1901 à Rüti (ZH), 29.9.1995 à Lucerne, cath., de Zizers. Fille de Josef Müller, inspecteur d'exploitation aux CFF, et de Maria Albertina Pfister. 1927 Theodor Xaver Trüeb, juriste et président du tribunal cantonal. Maturité à Winterthour (1920), école sociale-caritative pour femmes à Lucerne. Collaboratrice du secrétariat central de Pro Juventute à Zurich. T. fut caissière (dès 1929), vice-présidente (1934) et responsable des relations avec la presse (dès 1937) de la Ligue suisse de femmes catholiques. Présidente de la commission de rédaction de la revue Die katholische Schweizerin (Die Schweizerin dès 1943), puis rédactrice (1949-1960). Membre du conseil de fondation de Pro Helvetia (1940). T. assuma de nombreuses charges d'utilité publique et lutta pour le suffrage féminin.

Sources et bibliographie

  • D. Brodbeck, Unerhörte Worte, 2003, 162-165
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Maria Müller (nom de naissance)
Maria Trüeb (nom de mariage)
Dates biographiques ∗︎ 14.9.1901 ✝︎ 29.9.1995
Indexation thématique
Religion (catholicisme)