de fr it

ErnstRöthlisberger

20.11.1858 à Berthoud, 29.1.1926 à Berne, protestant, de Trub. Fils de Johann Röthlisberger, agent d'affaires, et d'Anna Maria née Schneeberger. Ines Ancizar, Colombienne. Ernst Röthlisberger étudia d'abord la théologie (jusqu'en 1881), puis le droit, la philosophie et l'histoire à l'Université de Berne. Entre 1881 et 1885, il enseigna la philosophie, l'histoire et l'histoire du droit à l'Université nationale de Bogotá. Il regagna la Suisse après l'éclatement de la révolution colombienne. Il fut de 1888 à 1921 secrétaire et vice-président, puis jusqu'en 1926 directeur des Bureaux internationaux réunis pour la protection de la propriété intellectuelle à Berne, tout en travaillant à sa thèse (doctorat en droit en 1906). Après la guerre, il organisa et dirigea le premier congrès international consacré à la propriété intellectuelle (1923). Röthlisberger fut en outre professeur extraordinaire à l'Université de Berne (1912-1926). L'Université de Berlin lui décerna en 1910 un doctorat honoris causa.

Sources et bibliographie

  • Röthlisberger, Ernst: El Dorado. Reise- und Kulturbilder aus dem südamerikanischen Columbien, 1898.
  • Röthlisberger, Ernst: Geistiges Eigentum und geistige Produktion in der Schweiz, 1898.
  • Der Bund, 30.1.1926; 29.1.1976.
  • Berner Woche, 6.3.1926.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.11.1858 ✝︎ 29.1.1926

Suggestion de citation

Brian Scherer, Sarah: "Röthlisberger, Ernst", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.08.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048290/2020-08-20/, consulté le 24.10.2020.