de fr it

AlbertWirz

13.1.1944 à Meilen, 7.5.2003 à Männedorf, prot., puis sans confession, de Küsnacht (ZH). Fils de Heinrich Albert, imprimeur, et de Rosa Emma Richner. 1967 Anna Cristina Ghelfi, journaliste, fille de Salvatore, ingénieur mécanicien. Etudes d'histoire et de langue et littérature russes à l'université de Zurich (1963-1969). Assistant à l'université de Stuttgart (1970-1973). Doctorat ès lettres à Zurich (1972). Senior Associate Member au Saint Antony's College d'Oxford (1973-1974). Habilitation en histoire contemporaine (histoire et politique de l'Afrique) à l'université de Zurich (1980), premier assistant au séminaire d'histoire (1982-1985). Research Fellow à l'université de Caroline du Nord (1982-1983). Rédacteur (1985-1988), puis rédacteur en chef (1988-1991) du Magazin du Tages-Anzeiger. Chargé de cours à l'université de Bâle (1992-1993). Professeur ordinaire d'histoire africaine à l'université Humboldt de Berlin (1993-2003), W. y dirigea l'institut des études asiatiques et africaines (1994-1996). Dans son œuvre scientifique, W. explora des sujets et des approches méthodologiques et interprétatives qui ne furent discutés plus largement que bien plus tard.

Sources et bibliographie

  • Krieg in Afrika, 1982
  • Sklaverei und kapitalistisches Weltsystem, 1984
  • Die Moral auf dem Teller, 1993
  • A. Eckert, «Albert Wirz (1944-2003)», in Geschichte und Gesellschaft, 30, 2004, 661-667
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.1.1944 ✝︎ 7.5.2003