de fr it

AlfredKölz

15.5.1944 à Soleure, 29.5.2003 à Flüelen, prot., puis sans confession, de Zurich et Bâle. Fils de Wilhelm, ingénieur mécanicien, et de Dora Ida Knoepfel. 1973 Monika Ott, fille de Karl, fonctionnaire cantonal. Etudes de droit à Berne et Zurich (1966-1973), doctorat en 1973, habilitation en 1979. Auditeur au tribunal de district de Horgen (1973), avocat (1975). Professeur assistant (1979), extraordinaire (1982) et ordinaire (1983) de droit public et administratif et d'histoire constitutionnelle à l'université de Zurich. Outre des travaux sur la procédure administrative, K. a publié une Histoire constitutionnelle de la Suisse moderne (2 vol., 2006; all. 1992-2004), accompagnée d'un recueil de sources pour les années 1798-1948 (2 vol., 1992-1996). Il y étudie en particulier l'influence des révolutions française et américaine et les progrès de la démocratie après 1848. Avec Jörg Paul Müller, il rédigea en 1984 un Projet pour une nouvelle Constitution fédérale (trad. franç. 1984); il fit plus tard partie des promoteurs de la révision complète de la Constitution cantonale zurichoise. Souvent chargé d'expertises par la Confédération et divers cantons. Docteur honoris causa de l'université de Genève (2003).

Sources et bibliographie

  • NZZ, 4.6.2003
  • S. Brändli, «Alfred Kölz (1944-2003)», in RSH, 2003, 447-449
  • I. Häner, éd., Nachdenken über den demokratischen Staat und seine Geschichte: Beiträge für Alfred Kölz, 2003
  • S.G. Schmid, «Alfred Kölz (1944-2003)», in ZTb 2005, 2004, 511-519 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 15.5.1944 ✝︎ 29.5.2003