de fr it

JosephSchmid

28.12.1754 à Oberdorf (SO), 2.1.1827 à Soleure, cath., de Kienberg. Fils de Laurenz, meunier à Langendorf, et de Theresia Zuber. S. fréquenta le collège des jésuites à Soleure (1767-1772) et fut l'élève de Josef Ignaz Zimmermann, sous l'égide duquel il rédigea Von der Drammatischen Dichtkunst (examen public, 1773). Etudes de théologie au lycée de Soleure, puis à l'université et au séminaire de Besançon (1773-1779). Ordination (1779). Vicaire à Dornach (1779). Précepteur dans la famille patricienne des Zeltner (1781), instituteur à l'école allemande de garçons (1782-1788), maître de latin (1788-1801) et chapelain de Sainte-Catherine (1801-1827) à Soleure. Partisan de la République helvétique, S. siégea dans la commission scolaire et ecclésiastique (1798) et au conseil d'éducation (1798-1803 et 1805-1812) soleurois. Membre de la Société helvétique (1785), du Wochenblattverein (1788) et de la Société littéraire de Soleure (1808-1819).

Sources et bibliographie

  • J. Mösch, Die Solothurnische Volksschule vor 1830, 3, 1914, 16; 4, 1918, 76-81
  • H. Brunner, «Die Pfarrer-Enquête von 1799», in JbSolG, 58, 1985, 73-254, surtout 215-216
  • S. Hulfeld, Zähmung der Masken, Wahrung der Gesichter, 2000
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF