de fr it

Force démocratique

Organisation probernoise active dans le cadre de la question jurassienne (Jura bernois). Son origine remonte au manifeste dit "des 360", écrit par Roland Stähli et publié en novembre 1952. Ce texte rallia en quelques semaines des milliers de citoyens opposés au séparatisme du Rassemblement jurassien. Il s'ensuivit la fondation de l'Union des patriotes jurassiens (UPJ), dont le premier congrès, présidé par Marc Houmard, se tint à Saint-Imier en avril 1953. L'UPJ se donna comme but premier la défense des intérêts du Jura et de la langue française dans le cadre du canton de Berne. En mars 1974, face à l'échéance plébiscitaire, l'UPJ prit le nom de Force démocratique (FD), organisation faîtière rassemblant le groupe Sanglier (jeunesse), fondé en 1973, et le Groupement féminin de Force démocratique, fondé par Geneviève Aubry en 1974. Au lendemain du plébiscite du 23 juin 1974, FD demanda la poursuite de la procédure plébiscitaire. Depuis la votation du 16 mars 1975, qui maintint les districts de Moutier, Courtelary et La Neuveville dans le canton de Berne, FD, présidée par Marc-André Houmard depuis 1977, a participé activement à la réorganisation du Jura bernois. FD a accepté l'institution de l'Assemblée interjurassienne en 1994 et a approuvé le projet de loi sur le statut particulier du Jura bernois en 2003. Le Jurassien a été l'organe de presse des antiséparatistes de 1953 à 1979, remplacé depuis par Le Quinquet.

Sources et bibliographie

  • B. Voutat, Espace national et identité collective, 1992
  • R. Stähli, Des souvenirs, des doutes, un espoir, 1994
  • C. Hauser, L'aventure du Jura, 2004
  • A. Pichard, La question jurassienne, 2004