de fr it

Johann ThomasFreigius

1543 (Johann Thomas Frey) à Fribourg-en-Brisgau , 16.1.1583 à Bâle (de la peste). Fils d'un juriste de Fribourg. Marié. Maître ès arts (1559) et professeur de grammaire latine (1564) à l'université de Fribourg-en-Brisgau. F. vint à Bâle en 1567; il y fut reçu docteur en l'un et l'autre droits en 1568 et y rencontra l'humaniste français Ramus (Pierre de la Ramée), dont il devint un adepte. De retour à Fribourg en 1570, il enseigna la dialectique dès 1571, puis l'éthique et la logique (Organon d'Aristote), mais fut exclu de l'université en 1575, à cause de ses opinions favorables aux huguenots. Correcteur à Bâle chez Petri, recteur du gymnase d'Altdorf (Bavière, 1576-1581), à nouveau correcteur chez Petri dès 1582. Il fit paraître à Bâle une partie des œuvres de Ramus, ses propres travaux juridiques, économiques, historiques et de sciences naturelles, ainsi qu'un manuel de culture générale (Paedagogus).

Sources et bibliographie

  • Griechischer Geist aus Basler Pressen, cat. expo. Bâle, 1992
  • F. Hieronymus, 1488 Petri - 1988 Schwabe, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Johann Thomas Frey (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 1543 ✝︎ 16.1.1583