de fr it

AurelioGarobbio

11.11.1905 à Mendrisio, 31.3.1992 à Milan, cath., de Mendrisio. Fils de Bernardo, commerçant en matériaux de construction, et de Giovanna Barili. 1938 Angelina Ferrario, employée, de Milan. Journaliste, écrivain, G. fut le plus combatif des irrédentistes tessinois. Dès 1923, il collabora au journal L'Adula. Employé depuis 1922 dans une scierie de Wolhusen, il s'établit à Milan en 1925. G. écrivit pour l'organe mussolinien, le Popolo d'Italia, pour la Cronaca Prealpina de Varèse et pour La Provincia de Côme. Rédacteur de l'Almanacco della Svizzera italiana, il créa en 1931 la revue Raetia. Il travailla au bureau de presse du Duce (1933) et au ministère de la culture populaire. Inscrit au parti fasciste dès 1934. La même année, se trouvant en désaccord avec L'Adula, il fonda le comité d'action irrédentiste pour la Rhétie, le Tessin et le Valais. En 1937, G. forma le groupe Catena Mediana delle Alpi ("Chaîne moyenne des Alpes"), dont l'objectif, en cas de partition de la Suisse, était de fixer sur la chaîne alpine la frontière entre Italie et Allemagne en revendiquant le Tessin, le Valais, les Grisons et Orsera (Andermatt). Incarcéré à Bellinzone, puis relâché sous la pression du ministre italien des Affaires étrangères Galeazzo Ciano (1938), G. s'"exila " à Milan. Partisan de la République sociale italienne, il rencontra plusieurs fois Mussolini entre novembre 1943 et avril 1945. Dans l'après-guerre, il se battit pour la sauvegarde de l'italianité du Haut-Adige (1946). G. travailla à l'Institut d'études politiques internationales et au service d'information de la présidence du Conseil des ministres (1952). Auteur de livres et de nouvelles sur les dialectes, les traditions populaires et les fables, qui furent plusieurs fois réédités en diverses langues.

Sources et bibliographie

  • Fonds Garobbio, Civiche raccolte storiche au musée du Risorgimento, Milan
  • M. Cerutti, Fra Roma e Berna, 1986
  • P. Codiroli, L'ombra del duce, 1988
  • A. Garobbio, A colloquio con il Duce, éd. M. Viganò, 1998
  • F. Crespi, Ticino irredento, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF