de fr it

Hans KonradHaller

1486/1490 probablement à Wil (SG), 12.10.1525 à Saint-Gall, de Wil. Profès (1508), puis cellérier (1515) et custode (1523) à l'abbaye bénédictine de Saint-Gall. H. fit peut-être un voyage à Rome en 1523. Calligraphe et miniaturiste encore peu connu, aussi nommé Obolus, il écrivit des textes homilétiques et ascétiques, notamment pour le couvent de femmes de Sankt Georgen à Saint-Gall, et traduisit en allemand la Vita Notkeri Balbuli (1522). Il rédigea pour Ludwig von Helmsdorf une chronique, aujourd'hui perdue, qui faisait partie de la chronique dite de Klingenberg.

Sources et bibliographie

  • Ms., Stiftsarchiv, Saint-Gall
  • E.-A. Koppel, Die Legende des heiligen Notker von Konrad Haller (1522), 1983
  • M. Burckhardt et al., éd., Cat. des mss. datés en Suisse en écriture latine du début du Moyen Age jusqu'en 1550 , 3, 1991, 292 (avec bibliogr.)
  • R. Gamper, «Der Adel in den Zürcher Chroniken», in Alter Adel - neuer Adel?, éd. P. Niederhäuser, 2003, 125-143, surtout 127-130
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1486/1490 ✝︎ 12.10.1525