de fr it

HansJosephsohn

20.5.1920 à Königsberg (auj. Kaliningrad, Russie),20.8.2012 à Zurich, isr., de Zurich (1965). Fils de Georg et d'Hedwig Motteck.1) 1954 Mirjam Abeles, fille de Frieda Abeles et d'Ernst Bloch (séparation en 1967, divorce en 1974), 2) 1985 Verena Wunderlin, fille de Rudolf. Réfugié à Zurich en 1938, J. y fut élève du sculpteur Otto Müller de 1939 à 1943. Bénéficiaire d'une bourse de la ville de Zurich en 1952 et 1953. Parmi ses expositions individuelles, citons celles du Helmhaus de Zurich (1964 et 1997), du Musée Allerheiligen à Schaffhouse (1975), du Musée des beaux-arts d'Aarau (1981), de la Kunsthalle de Winterthour (1982) et du Stedelijk Museum d'Amsterdam (2002). Ses figures humaines en plâtre ou en bronze, en ronde-bosse ou en bas-relief, se caractérisent par une plastique archaïque tendant vers l'abstraction. Elles sont visibles notamment au Musée Josephsohn La Congiunta à Giornico, achevé par Peter Märkli en 1992, et au pavillon Josephsohn de la fonderie d'art de Saint-Gall inauguré en 2004. Prix du Conseil d'Etat zurichois en 1985, prix zurichois des beaux-arts en 2003.

Sources et bibliographie

  • Hans Josephsohn, cat. expo. Zurich, 1997
  • DBAS, 552-553
  • G. Mack, Hans Josephsohn, 2005
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.5.1920 ✝︎ 20.8.2012

Suggestion de citation

Matthias Oberli: "Josephsohn, Hans", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.02.2023, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048552/2023-02-13/, consulté le 15.07.2024.