de fr it

AdrienNaville

6.2.1845 à Genève, 24.9.1930 à Plainpalais (auj. comm. Genève), prot., de Genève. Fils d'Ernest (->). 1878 Isabelle Roguin, fille de Jules Roguin. Etudes de théologie à l'académie de Genève (dès 1864), à Berlin et à Tübingen, licence à Genève en 1872. Privat-docent à la faculté de théologie de Genève (1874-1875), professeur de philosophie et d'histoire de la philosophie à l'académie de Neuchâtel (1876-1892). De retour à Genève, N. fut professeur de logique, méthode et classification des sciences (1892-1909), puis de philosophie et de classification des sciences (1909-1914). Doyen de la faculté des lettres et des sciences sociales (1896-1902). Ses ouvrages sur la classification des sciences firent autorité (Nouvelle classification des sciences, 21901, réimpr. 1991). Il collabora à la Revue philosophique de la France et de l'étranger et à la Revue de théologie et de philosophie. Zofingien.

Sources et bibliographie

  • Journal de Genève, 25/26.9.1930; 11/12.12.1965
  • Livre du Recteur, 5, 7
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 6.2.1845 ✝︎ 24.9.1930

Suggestion de citation

de Senarclens, Jean: "Naville, Adrien", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.12.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048553/2008-12-29/, consulté le 25.10.2020.