de fr it

AlbertHunold

4.7.1899 à Zurich, 5.6.1980 à Oetwil am See, de Zurich (1913). Fils d'Albert Hund (changement de nom en 1913), tonnelier et aubergiste, du Wurtemberg, et d'Elisabetha Lang. 1) 1940 Frida Elisabeth Beisswenger, 2) 1954 Bertha Marta Menet, 3) 1958 Maximiliane Braunschmidt. Ecole normale de Küsnacht (ZH), études de maître secondaire pour les branches scientifiques à l'université de Zurich (1919-1921), études d'économie politique au même endroit (1927-1930), doctorat ès sciences économiques (1933). Secrétaire de la bourse de Zurich (1930-1945), secrétaire de l'Association des établissements de crédit zurichois (1940-1945), directeur adjoint du Crédit suisse (1945-1946), directeur de la section marketing de la Chambre horlogère suisse (1947-1949), cofondateur (1947) et secrétaire (jusqu'en 1960) de la Société du Mont-Pèlerin, néolibérale. H. fut à la tête de la section des études d'économie politique de l'Institut suisse d'études internationales de Zurich (1950-1958), qu'il dirigea de 1958 à 1965. Son intense activité d'éditeur et d'organisateur, en Suisse comme à l'étranger, fit de H. l'un des principaux propagandistes du néolibéralisme, sans qu'il contribuât toutefois à ses développements dogmatiques. Fondateur de la Société Wilhelm Röpke (1966).

Sources et bibliographie

  • Fonds, Hoover Institutions, Standford, Mont Pelerin Society Collection et Institut d'économie politique de l'université de Cologne
  • M. Silberschmidt, Das Schweizerische Institut für Auslandforschung 1943-1981, 1981
  • R.M. Hartwell, A History of the Mont Pelerin Society, 1995
  • B. Walpen, Die offenen Feinde und ihre Gesellschaft, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.7.1899 ✝︎ 5.6.1980

Suggestion de citation

Bürgi, Markus: "Hunold, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 12.02.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048556/2008-02-12/, consulté le 04.12.2020.