de fr it

FranzGertsch

Inauguration du Museum Franz Gertsch à Berthoud, 24 octobre 2002 © KEYSTONE / Jürg Müller.
Inauguration du Museum Franz Gertsch à Berthoud, 24 octobre 2002 © KEYSTONE / Jürg Müller. […]

8.3.1930 à Mörigen, 21.12.2022 à Riggisberg, de Lütschental. Fils de Hans Gertsch, instituteur, et de Frieda née Wälti. 1) 1955 Denise Suzanne Kohler, 2) 1963 Maria Meer. Franz Gertsch fut l'élève des peintres Max Rudolf von Mühlenen et Hans Schwarzenbach (1947-1952). En 1969, il se mit à peindre de grands tableaux hyperréalistes, souvent à partir de photographies ou de diapositives. La Documenta 5 à Cassel (1972) lui apporta une célébrité internationale (art contemporain). Gertsch réalisa de nombreux portraits de son entourage (notamment, en 1970, le portrait de groupe Junkere 37) et se fit le chroniqueur des mouvements de jeunes anti-bourgeois (cinq portraits de Patti Smith, 1978-1979). Il se tourna de 1986 à 1995 vers la gravure sur bois en grand format, en style japonisant, puis revint à la peinture avec la série Gräser I-IV («herbes», 1996-1999) et les portraits Silvia I-III (1998-2004). Un musée à son nom, financé par un mécène, s'est ouvert à Berthoud en 2002.

Sources et bibliographie

  • Paucic, Sandi: «Gertsch, Franz», in: Dictionnaire biographique de l'art suisse, vol. 1, 1998, pp. 389-390.
  • Affentranger-Kirchrath, Angelika: Franz Gertsch. Die Magie des Realen, 2004.
Complété par la rédaction
  • Berner Zeitung, 23.12.2022 (nécrologie).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.3.1930 ✝︎ 21.12.2022

Suggestion de citation

Andreas Schwab: "Gertsch, Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.05.2023, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048639/2023-05-09/, consulté le 18.06.2024.