de fr it

NicolaïLiliev

7.6.1885 (Nicolaï Mihaïlov Popivanov) à Stara Zagora, 6.10.1960 à Sofia, orth., Bulgare. Fils de Mihaïl et de Kera Petkova Arifeva. Etudes de lettres à Lausanne, interrompues pour des raisons financières (1905-1906). Grâce à une bourse d'Etat, L. put ensuite étudier l'économie à Paris (1909-1912). De 1924 à sa mort, sauf de brèves interruptions, il fut directeur artistique au théâtre national de Sofia. Poète et traducteur (il adopta le pseudonyme de L. en 1908), il est considéré comme le principal représentant du symbolisme dans la littérature bulgare. C'est à Lausanne qu'il écrivit Nebeto plačeše... ("Le ciel pleurait..."), qui fut l'un de ses premiers poèmes à être publié. Son séjour au bord du Léman lui inspira un texte dans le goût romantique, Studentski spomeni ("Souvenirs d'étudiant"). En 1910, L. passa ses vacances universitaires à Bâle: gagné par le mal du pays, il écrivit le cycle de poèmes Kraj Rejn ("Au bord du Rhin") et entretint une correspondance avec son ami et compatriote le poète Dimčo Debeljanov.

Sources et bibliographie

  • Z. Staikov, «Die Schweiz im Bulgarien der Jahrhundertwende», in Bild und Begegnung, éd. P. Brang et al., 1996, 167-183
  • «Nikolaj Liliev», in Landschaft und Lyrik, éd. P. Brang, 1998, 452-456
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.6.1885 ✝︎ 6.10.1960
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature