de fr it

Grand

Famille bourgeoise de Lausanne depuis 1649, venue de Vullierens, protestante. Notables aisés (maison à Saint-François construite en 1722), officiers au service étranger, comme Jean-François (1689-1774) et Paul Ferdinand (->), les G. firent fortune dans le commerce et la banque, avec Georges (->) et Ferdinand (1726-1794). Actifs à Lausanne, Paris et Amsterdam, prêtant à la grosse aventure, les deux frères obtinrent aussi en 1776 tous les transferts de crédits de la France au Congrès américain. Les trois fils de Ferdinand furent aussi banquiers. Les G. s'associèrent et s'allièrent aux Silvestre, Labhart (Labhardt), Hogguer et Delessert. Georges posséda le château d'Esnon en Bourgogne, Jean-François-Paul (1752-1829) acheta en 1794 le domaine de Valency à Lausanne, qui passa par alliance en 1870 aux Charrière de Sévery, et son frère Daniel hérita de son beau-père Jacques Philippe Cannac Hauteville (comm. Saint-Légier-la-Chiésaz), qui donna son nom à la branche G. d'Hauteville, toujours propriétaire du château en 2004.

Sources et bibliographie

  • H. Lüthy, La banque protestante en France, 2, 1961, surtout 335-342, 451-454, 612-619
  • MAH VD, 3, 1979, 321, 348-349; 4, 1981, 122-128