de fr it

Läubli

Famille d'industriels du bois, originaire de Seengen, installée à la troisième génération dans le canton d'Obwald, où une partie de ses membres se convertirent au catholicisme. Jakob (1833-1889), menuisier et musicien, ouvrit un atelier de tourneur à Wilen (comm. Sarnen) en 1886. Deux de ses fils, Jakob (1868-1941) et Gottlieb (1869-1935), en firent une fabrique de meubles. Le premier, intéressé aux questions sociales, fut le fondateur d'un parti de tendance radicale et cofondateur de la Banque commerciale d'Obwald. Son fils Georg (1900-1972) vendit l'entreprise en 1966. Gottlieb ouvrit sa propre fabrique de meubles à Sarnen en 1924; son fils Walter (1919-1991) la dirigea jusqu'en 1978. Otto (1917-1990), fils d'Ernst (1882-1961, frère de Gottlieb et Jakob), exploita dès 1955 une menuiserie à Sarnen, dirigée aujourd'hui par son fils Otto (1952). Eugen (1904-1971), fils de Karl (1873-1970, autre frère de Gottlieb et Jakob), devint architecte et conçut pour la firme Holzbau AG Lungern les plans d'une sorte de chalet dans le style du Neues Bauen ("maison de Lungern").

Sources et bibliographie

  • E. Röthlisberger (pseudonyme de Karl Läubli), Und wenn der ganze Schnee verbrennt, 1937
  • I. Britschgi, Der Zeiten Rad, 1986, 39-48