de fr it

JérémieWitel

24.8.1754 à Cologny, 26.8.1794 à Genève, prot., des Verrières. Fils d'Abraham, maître d'école, et de Marguerite Foulquier. 1778 Suzanne Fauche, fille de Samuel Fauche. Après un apprentissage d'imprimeur à Genève, W. travailla dans l'imprimerie de son beau-père à Neuchâtel. En 1781, il fut incarcéré durant six semaines à Paris pour avoir diffusé le Tableau de Paris de Louis-Sébastien Mercier. Il ouvrit ensuite une imprimerie et maison d'édition aux Verrières et édita des œuvres littéraires et politiques, notamment celles d'Isabelle de Charrière. Il s'établit en 1790 à Genève, où il rejoignit le mouvement jacobin regroupé autour de Jacques de Grenus, devenant le porte-parole puis le président du Club des montagnards sentinelles de la liberté et le rédacteur du Frère Montagnard. Le tribunal révolutionnaire de Genève le condamna à mort et le fit exécuter en 1794 pour haute trahison.

Sources et bibliographie

  • W. Zurbuchen, «Une famille tragique: les Witel», in Revue du Vieux Genève, 14, 1984, 54-63
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF