de fr it

Louis d'Illens

6.2.1749 à Lausanne, 20.8.1819 à Marseille, prot., de Lausanne. Fils de Marc Guérard, notaire, secrétaire substitué de la justice, et d'Henriette Roguin. Louise Henriette Audibert, fille de Georges Antoine, riche commerçant protestant à Marseille. D'I. émigre à Marseille, est commis chez un négociant, puis se met à son compte, en prenant des parts dans des sociétés d'armement maritime. Il s'associe avec son beau-frère Jacob van Berchem et son neveu Augustin Roguin en 1790-1791; leur compagnie importe notamment des produits coloniaux et s'essaie aussi à la traite des esclaves, mais elle sera liquidée en 1797. D'I. achète un bien national, puis une papeterie dans l'Aveyron et, en 1795, la seigneurie vaudoise de Bossey, domaine qu'il revend en 1809 à Mme de Staël. Sa succession sera répudiée.

Sources et bibliographie

  • O. Pavillon, «D'Illens, van Berchem, Roguin et Cie», in RHV, 2004, 123-146
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.2.1749 ✝︎ 20.8.1819
Indexation thématique
Economie et professions