de fr it

Pfeffingenchâteau

Importante forteresse située sur un éperon au-dessus du village de P. BL. Les ruines comprennent une tour d'habitation au plan irrégulier, un rempart, un portail fortifié, ainsi que des restes de constructions plus récentes (XVe-XVIe s.). Si les parties les plus anciennes encore conservées datent du XIIIe s., un premier château pourrait avoir été construit au XIe s. par une famille de P., parente des Soyhières. Les comtes de Thierstein héritèrent de P. vers 1200 et en firent le siège principal de l'une des branches de leur famille (fief de l'évêque de Bâle à partir du XIIIe ou du XIVe s.). Le château fut gravement endommagé par le séisme qui détruisit Bâle en 1356, assiégé plusieurs fois par les Bâlois aux XIVe et XVe s., ainsi que par Soleure en 1499 (sans succès). Les Thierstein éteints (1519), il échut à l'évêque de Bâle non sans de longues négociations (1522), pour devenir siège baillival. Agrandi au XVIe s., il souffrit de l'occupation suédoise pendant la guerre de Trente Ans et fut abandonné en 1750. On le vendit aux enchères pour démolition en 1761.

Sources et bibliographie

  • W. Merz, Die Burgen des Sisgaus, 3, 1910-1911, 64-134
  • W. Meyer, Burgen von A bis Z, 1981, 113-117
Liens
Notices d'autorité
GND