de fr it

JacquesJonquière

1664 à Saint-Chaptes (Languedoc), 29.1.1733 à Berne, prot., Français, habitant perpétuel de Berne (1723). Marie Grivel, de Genève. Réfugié huguenot, J. ouvre en 1689 à Aarau une manufacture de soie avec son coreligionaire Abraham Dautun. Ils s'installent en 1695 à Berne, dans la Kommerzienhaus, aménagée en 1689 dans l'ancien couvent des dominicains. J. fait travailler plus de trente métiers à tisser la soie (rubans) et possède une teinturerie au Marzili (maison Glur). Il entre en 1723 dans la corporation des Boulangers, à qui il offre en 1724 une colombe d'argent (actuellement au Musée historique de Berne). Jean-Georges (1708-1766), son fils, et Johann-Georg (1747-1834), son petit-fils, seront eux aussi soyeux.

Sources et bibliographie

  • Le Refuge huguenot en Suisse, cat. expo. Lausanne, 1985, 169-172
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1664 ✝︎ 29.1.1733
Indexation thématique
Economie et professions