de fr it

Philipp ChristophReibelt

vers 1770, cath., de Spire. Un lien de parenté avec Philipp Valentin (->) n'est pas certain. Le 17 décembre 1798, R. fut nommé secrétaire des archives du Directoire de la République helvétique. Dès le 7 janvier suivant, il prit avec Joseph Mariä Businger la direction des nouvelles archives nationales. Il se retira le 4 mai en raison du manque de confiance des républicains anticléricaux et sur l'insistance du gouvernement français qui interdit à son ressortissant d'exercer un mandat public dans un autre Etat. Le 23 mars 1799, le Directoire helvétique lui afferma et lui vendit les possessions du couvent de Beinwil-Mariastein. En 1802, une commission d'enquête du Grand Conseil helvétique établit des incohérences dans l'acquisition du couvent et des manquements graves dans l'administration des biens conventuels; R. les restitua à l'abbé contre un dédommagement. Sa trace se perd ensuite.

Sources et bibliographie

  • ASHR, 3-5; 7; 11-12
  • J. Mösch, «Der Kanton Solothurn zur Zeit der Helvetik», in JbSolG, 12, 1939, 267-278
  • W. Meyrat, Das Schweizerische Bundesarchiv von 1798 bis zur Gegenwart, 1972
  • HS, III/1, 389
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ vers 1770 Dernière mention 1802