de fr it

Emilie deMorsier

31.10.1843 à Vernier, 13.1.1896 à Paris, prot., de Genève. Fille de Louis Naville, maire de Vernier, et d'Anne Todd. 1864 Gustave de M., banquier. Fixée à Paris en 1868, M. est infirmière dans un centre de soins homéopathiques durant la guerre de 1870-1871. Membre de la Ligue internationale de la paix et de la liberté (1867) et de la Société pour l'arbitrage entre les nations (1870). Membre du comité exécutif de la Fédération britannique et continentale pour l'abolition de la prostitution réglementée (1875), fondatrice de l'Association française poursuivant le même but (1879), présidente du conseil d'administration de l'Œuvre des libérées de Saint-Lazare (1887-1896), destinée à favoriser la réinsertion des détenues. Auteur notamment de La mission de la femme (1879).

Sources et bibliographie

  • A.-M. Käppeli, «Emilie de Morsier», in Les femmes dans la mémoire de Genève, dir. E. Deuber Ziegler, N. Tikhonov, 2005, 112-114
  • J. de Senarclens, Drapiers, magistrats, savants, 2006, 184-189
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 31.10.1843 ✝︎ 13.1.1896

Suggestion de citation

Palmieri, Daniel: "Morsier, Emilie de", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.01.2010. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048916/2010-01-26/, consulté le 13.04.2021.