de fr it

WernerSchmidli

30.9.1939 à Bâle, 14.11.2005 à Bâle, cath., de Bâle et Frick. Fils de Werner Otto, ouvrier dans l'industrie chimique, et de Mathilde Martischang. 1964 Margaretha Theresia Franz, fille d'Emil Joseph. Ecole réale, apprentissage de laborantin. S. fit un tour du monde et travailla en Australie (1961-1962). Il entra ensuite dans l'édition et publia ses premiers textes dans des journaux. Coéditeur de la revue littéraire Drehpunkt (1968-1978), il s'établit comme écrivain indépendant en 1979. Auteur d'œuvres en prose et en vers, S. écrivit aussi des pièces pour la radio et la télévision. Dans ses premiers ouvrages (Odeur de neige, 1967, trad. franç. 1970), il décrit principalement le milieu ouvrier; il prit ensuite pour thème ses expériences existentielles personnelles (par exemple Zellers Geflecht, 1979). Ses romans policiers (Der Mann am See, 1985; Oswalds Kater, 2005) s'inscrivent dans la tradition de Friedrich Glauser. Il reçut notamment les prix de la Fondation Schiller suisse (1968) et de littérature de la Ville de Bâle (1985).

Sources et bibliographie

  • KLG, (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.9.1939 ✝︎ 14.11.2005
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature