de fr it

SchangHutter

11.8.1934 (Jean Albert) à Soleure, sans confession, de Diepoldsau. Fils de Jean, tailleur de pierre et sculpteur, et de Martha Brotschi. Apprentissage de sculpteur sur pierre (1950-1954) dans l'entreprise paternelle de Sankt Niklaus (SO), école des arts appliqués à Berne, études d'arts plastiques à Munich (1954-1961). H. a vécu à Hambourg (1982-1985), à Berlin (1985-1987), puis à Hessigkofen, enfin à Gênes et Derendingen depuis 1999. Entré au PS en 1971, il a été candidat soleurois au Conseil des Etats en 1991. L'un des sculpteurs figuratifs marquants en Suisse, H. fait passer une vision humaniste du monde dans ses personnages, marionnettes délicates. Leur stupeur et leur solitude reflètent leur souffrance intérieure, née de contraintes et d'événement extérieurs. H. a reçu plusieurs distinctions, dont le prix artistique du Canton de Soleure en 1986.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 528
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 11.8.1934

Suggestion de citation

Hesse, Jochen: "Hutter, Schang", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 28.11.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/048929/2006-11-28/, consulté le 01.11.2020.