de fr it

AugusteVeillon

29.12.1834 à Bex, 5.1.1890 à Genève, prot., de Bex. Fils de David-Samuel-Rodolphe, notaire, et de Marie-Louise Testaz. 1863 Laure-Emilie Karcher, fille d'Henri. Etudes de lettres (1854-1856) et cours de théologie à l'académie de Lausanne (congé en 1858), entrée dans l'atelier de François Diday à Genève. V. se forme en autodidacte à Paris et fréquente Eugène Fromentin (1861), une rencontre qui contribue à sa carrière de peintre orientaliste, très apprécié par ses contemporains. Peintre de paysages, il fait de nombreuses campagnes artistiques, notamment dans l'Oberland bernois et en Orient (1873-1874, 1874, 1884-1888). Présent au Turnus et aux expositions municipales genevoises, V. remporte une médaille à l'Exposition universelle de Vienne (1873) et une mention honorable à celle de Paris (1889). Importante rétrospective posthume (1890).

Sources et bibliographie

  • DBAS, 1070
  • L. Langer, «"Je séjourne au pays des sultanes": les voyages orientaux de Louis Auguste Veillon (1834-1890)», in Revue hist. du mandement de Bex, 32, 1999, 17-38
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.12.1834 ✝︎ 5.1.1890