de fr it

Salhöhe

Col reliant l'enclave soleuroise de Kienberg à Aarau. Passage autrefois moins important que celui du Bänkerjoch et même, jusqu'au XVIIIe s., que celui de la Schafmatt, la S. ne fut probablement utilisée qu'à partir du XIIe s., comme liaison entre la localité d'Erlinsbach et les terres en cours de défrichement de la seigneurie de Kienberg. Au XIIIe ou XIVe s., elle était l'axe principal de cette seigneurie, reliant Kienberg à Erlinsbach et Küttigen. En 1601, les gens de Kienberg se rendant au marché à Aarau furent exemptés du péage du pont de l'Aar. Un "chemin de Kienberg" piétonnier, attesté entre 1614 et 1616, apparaît sur une carte de 1717. Une voie carrossable fut construite sur un tracé parallèle entre 1595 et 1636; devenue la liaison principale au XIXe s., elle fut améliorée en 1875. La route actuelle date de 1936.

Sources et bibliographie

  • W. Reber, Zur Verkehrsgeographie und Geschichte der Pässe im östlichen Jura, 1970
  • Documentation IVS AG, 1165
Indexation thématique
Transports / Col