de fr it

Kästli

Famille originaire d'Hérisau, installée dans le canton de Berne au XVIe s. Les descendants de Peter (1781-1850), fermier à Heimiswil, travaillèrent en majorité dans le bâtiment, à Berne et aux environs. Une branche est issue de Johann Jakob (1807-1871), fils de Peter, tailleur de pierre à Münchenbuchsee, dont il devint bourgeois en 1861. Son fils Johannes (1837-1912) fréquenta l'école polytechnique de Karlsruhe et transforma l'atelier paternel en entreprise de construction (bureaux près de la gare de Münchenbuchsee), gérée ensuite par deux de ses fils, Oskar et Ernst. Le troisième, Hermann, fonda à Berne une maison spécialisée dans les stores, encore existante. Frère de Johannes, Johann Jakob (1841-1909), officier et député au Grand Conseil, créa à Münchenbuchsee une scierie-charpenterie qui devint une entreprise de construction sous ses fils Alfred, Otto (architecte adepte du Heimatstil) et Fritz. Une seconde branche remonte à Johann Ulrich (1809-1879), huilier, bourgeois de Seedorf (BE). Jakob (1846-1934), puis son fils Hans (->) dirigèrent une entreprise de construction à Berne, tandis que Bendicht (1858-1923) en montait une autre à Köniz, spécialisée dans les chantiers routiers, à l'origine de la société Kästli à Ostermundigen. Friedrich (->), frère de Hans, fut consul général.

Sources et bibliographie

  • Doc. sur la famille Kästli, Service cantonal des monuments hist., Berne
  • R. Walker, «Die Kästli aus Münchenbuchsee - eine Baumeisterdynastie», in Heimat heute, 2006, 4-10