de fr it

RenéWalther

8.3.1928 à Bâle, libre penseur, de Bâle et Oberburg. Fils d'Emil, ingénieur mécanicien, et de Rosa Jundt. 1955 Rosemarie Müller, fille d'Ernst, philatéliste. Etudes de génie civil à l'EPF de Zurich, diplôme en 1952. Recherches sur la résistance du béton au Laboratoire fédéral d'essai des matériaux (1952-1955) et à la Lehigh University de Bethlehem (Pennsylvanie, 1955-1957), doctorat en 1957. Ingénieur chez Losinger AG à Berne (1957-1959). Appelé en 1959 à l'école polytechnique de Stuttgart, W. y dirigea de 1963 à 1975 la section acier et béton. Professeur de construction en béton à l'EPF de Lausanne (1975-1995), directeur de l'institut de béton armé et précontraint. Editeur depuis 1989 de la collection intitulée Traité de génie civil de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. Dès 1963, W. eut un bureau à Bâle avec Hans Mory. On lui doit notamment le garage souterrain de l'hôpital cantonal de Bâle (1972-1974), la tour en carton du pavillon suisse de l'Exposition universelle de Séville (1992) et dès 1980 des ponts haubanés, tels ceux de Diepoldsau (sur le Rhin, 1985) et de Saint-Maurice (sur le Rhône, 1986). Président de la Fédération internationale de la précontrainte (1988-1992). Plusieurs distinctions, dont la médaille Freyssinet (1994) et un doctorat honoris causa de l'université de Stuttgart (2001). Colonel.

Sources et bibliographie

  • avec B. Houriet, W. Isler, P. Moïa, Ponts haubanés, 1985
  • Construire en béton, 1993
  • «Sie bauen und forschen: Bauingenieure und ihr Werk: René Walther», in Beton- und Stahlbetonbau, 1993, cah. 4, 109-115
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF