de fr it

BrunoThürlimann

6.2.1923 à Gossau (SG), 29.7.2008 à Meilen, cath., de Häggenschwil et Wuppenau. Fils de Josef, médecin, et d'Alice Braegger. 1953 Susi Gimmel, fille de Hans, médecin. Gymnase à Fribourg, études d'ingénieur en génie civil à l'EPF de Zurich, diplôme (1946). Assistant de recherche (dès 1948) à la Lehigh University à Bethlehem (Pennsylvanie), T. y obtint le titre de docteur (1950). Il travailla à la Brown University à Providence (Rhode Island, 1951-1952) et fut professeur de recherches au Fritz Engineering Laboratory de la Lehigh University (dès 1953). Professeur de construction et de statique des constructions à l'EPF de Zurich (1960-1990). Aux Etats-Unis, T. examina la portance des constructions métalliques et des coffrages de béton. Avec la théorie de la plasticité du béton armé et précontraint, il influença la recherche sur les structures en béton (surtout en béton précontraint) et rendit possible dans la pratique leur mesure par les ingénieurs. Expert très demandé au niveau international, notamment pour la Tour CN à Toronto en 1976 et la Tour John Hancock à Boston. Président de l'Association internationale des ponts et charpentes (1977-1985). Nombreuses distinctions, dont celle de l'American Society of Civil Engineers (1960, 1963, 1964) et doctorats honoris causa des universités de Glasgow (1970) et de Stuttgart (1983).

Sources et bibliographie

  • K.-E. Kurrer, Geschichte der Baustatik, 2002
  • Memorial Tributes, 14, 2011, 344-349
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.2.1923 ✝︎ 29.7.2008

Suggestion de citation

Meyer, Bruno: "Thürlimann, Bruno", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049165/2011-08-10/, consulté le 16.01.2021.