de fr it

deMontfalcon

Plusieurs familles ont porté ce nom, parfois confondu avec celui de Montfaucon.

Vieille famille savoyarde

Famille tirant son nom d'un château fort aujourd'hui en ruine, situé à l'est du lac du Bourget, sur la route d'Annecy à Chambéry. Son premier représentant connu est Gautier qui, avec sa femme Bulgarda, fonda en 1084 le prieuré de Saint-Innocent au nord d'Aix-les-Bains. On compte diverses branches, dont une à Genève. La plus ancienne et la plus notable, celle de M.-Flaxieu, d'où sont issus les évêques de Lausanne Aymon (->) et Sébastien (->), remonte à Henri, qui épousa vers 1370 Eléonore de Balme, héritière de Flaxieu dans le Bugey. Les M. s'éteignirent vers le milieu du XVIIe s.

Famille de Compesières

Famille genevoise catholique, originaire de Novalaise en Savoie. C'est à Pavin, curé de Compesières, nommé en 1741, que l'on doit l'établissement de la famille à Genève, lorsque, en 1763, il fit prendre à son frère Charles la fonction de fermier général des biens des chevaliers de Malte, richement possessionnés dans le Genevois. Charles, dès 1771, cumula cette charge avec celle des terres appartenant à Jean-Baptiste Milliet, marquis de Challes, qui vendit une partie de ses biens situés à Saconnex à son fermier, en 1797. Les fils de Charles, Joseph, juge, puis maire de Compesières (1800-1808), Louis-Apollonie (->), Jean (->), André-Charles (✝︎1806), commissaire adjoint de l'armée de Naples, et Louis (->), participèrent à la vie politique, militaire et sociale de leur temps, tout comme Louis-Apollonie (->) et Joannès (->). Auguste (1887-1957), fils de ce dernier, docteur en droit, juge à la cour de justice de Genève, publia des travaux historiques remarqués sur la campagne genevoise et sur Compesières (1932). Les M. achetèrent à la fin du XVIIIe s. un domaine à Saconnex-Dessous (Saconnex-d'Arve, comm. Plan-les-Ouates) où ils aménagèrent une chapelle néogothique (1855-1856) et, en 1874, la tour de l'ancien château à Saconnex-Dessus.

Sources et bibliographie

  • E.A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l'ancien duché de Savoie, 4, 1900, 91-108
  • J. Delétraz, La commune de Compesières, de sa réunion au Canton de Genève en 1816 à sa division en 1851, 1952
  • E. Ganter, Compesières au temps des Commandeurs, 1971
  • A. Brulhart, E. Deuber-Pauli, Ville et Canton de Genève, 1985, 310-311