de fr it

HannsVischer

14.9.1876 à Bâle, 19.2.1945 à Newport Pagnell (Angleterre), prot., de Bâle, citoyen britannique (1903). Fils d'Adolf Eberhard, négociant en soie, et de Rosalie Karoline Sarasin. Petit-fils de Wilhelm (->) et Felix Sarasin, cousin de Wilhelm (->), d'Eberhard (->) et d'Andreas (->). 1911 Isabelle von Tscharner, fille de Gottfried, avocat. Etabli en Angleterre en 1895, études de langues à Cambridge (bachelor en 1899). Formé comme missionnaire en Afrique du Nord, V. œuvra au Nigéria du Nord (pays des Haoussas) au service de la Société missionnaire de l'Eglise anglicane (1900-1902). Fonctionnaire de l'Office colonial britannique au Nigéria du Nord (1903-1914, dès 1908 surtout dans l'instruction et l'éducation), il servit en Europe comme officier pendant la Première Guerre mondiale, avant de reprendre son activité auprès de l'Office colonial (à plein temps dès 1939). En 1906, il avait traversé le Sahara de Tripoli jusqu'au lac Tchad, ce qui le fit connaître comme explorateur de l'Afrique. Il fonda à Londres, avec lord Frederick Lugard, l'Institut international des langues et cultures africaines (1926). Anobli (sir) en 1940.

Sources et bibliographie

  • Across the Sahara, 1910
  • S.F.G. Parkinson, «Sir Hanns Vischer, champion of African cultures», in Education Research and Perspectives, 25, 1998, 1-45
  • Oxford Dictionary of National Biography, 56, 2004
  • J. Hare, Verwehte Spuren, 2004.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF