de fr it

David FriedrichWiser

6.5.1802 à Zurich, 22.3.1878 à Zurich, protestant, de Zurich. Fils de Johann David Wiser, négociant en fer, et de Susanna née von Schmid. 1827 Maria Juliana Vögeli, fille de Johannes Vögeli, papetier. On ne sait rien sur la formation de Daniel Friedrich Wiser. Copropriétaire du commerce de fer Wiser (1827-1836), il s'intéressa ensuite aux minéraux. Lors de ses séjours annuels dans les Alpes, il tissa des liens étroits avec des cristalliers et constitua une collection minéralogique unique, qui fut ensuite intégrée à celle de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Ses recherches et multiples publications le mirent en contact avec de nombreux minéralogistes suisses et étrangers. Le minéral appelé wisérite lui doit son nom. En 1865, l'Université de Zurich lui décerna le doctorat honoris causa ès lettres.

Page de titre et page de texte (avec portrait de David Friedrich Wiser) du Neujahrsblatt herausgegeben von der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich auf das Jahr 1918, 120, 1918 (Bibliothèque nationale suisse, Berne).
Page de titre et page de texte (avec portrait de David Friedrich Wiser) du Neujahrsblatt herausgegeben von der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich auf das Jahr 1918, 120, 1918 (Bibliothèque nationale suisse, Berne). […]

Sources et bibliographie

  • Grubenmann, Ulrich: «Dr. David Friedrich Wiser (1802-1878). Lebensbild eines Zürcher Mineralogen», in: Neujahrsblatt herausgegeben von der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich auf das Jahr 1918, 120, 1918 (avec liste des œuvres).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

F. Oberholzer, Walter: "Wiser, David Friedrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.09.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049338/2020-09-16/, consulté le 03.03.2021.