de fr it

BarthélemySouvey

1576 à Corbières, 23.7.1629 à Padoue, cath., de Corbières. 1629 Maddalena Fogarina. Appelé Bartolomaeus Soverus ou Soverius en latin, Bartolomeo Sovero en italien, Schouwey en allemand. Collegium helveticum de Milan (1592-1593), collège Saint-Michel de Fribourg (1593-1594), entrée dans l'ordre des jésuites (1594), études de philosophie (1596-1599) et de mathématiques au collège jésuite de Brera (Milan). S. enseigna ensuite dans des écoles jésuites, notamment à Mondovì (Piémont) et Milan. En 1604, après être sorti de l'ordre, il revint sans doute à Fribourg. A Turin à partir de 1616, il fut précepteur, puis bibliothécaire à la cour du duc de Savoie; il enseigna également l'hébreu, le chaldéen, le syriaque et le grec à l'université. Entre 1619 et 1623, il mit son érudition au service du cardinal Maurice de Savoie et l'accompagna dans divers voyages, en particulier à Rome. En 1624, S. fut le deuxième successeur de Galilée à la chaire de mathématique de l'université de Padoue. Parmi ses nombreux manuscrits, aujourd'hui déposés à la bibliothèque Saint-Marc de Venise et à la bibliothèque universitaire de Padoue, seul Curvi ac recti proportio fut imprimé, à titre posthume, dans le cadre d'une polémique scientifique (1630): Paul Guldin accusait Bonaventura Cavalieri d'avoir usurpé à S. le principe des indivisibles, une forme première de calcul infinitésimal.

Sources et bibliographie

  • A. Favaro, «Intorno alla vita ed alle opere di Bartolomeo Sovero, matematico svizzero del secolo XVII», in Bullettino di bibliografia e di storia delle scienze matematiche e fisiche, 15, 1882, 1-48; 19, 1886, 99-114
  • M. Cecchini, «Vita e opere di Bartolomeo Sovero», in Bollettino di storia delle scienze matematiche, XXI/1, 2001, 35-139
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Barthélemy Schouwey
Bartolomaeus Soverius
Bartolomeo Sovero
Bartolomaeus Soverus
Dates biographiques ∗︎ 1576 ✝︎ 23.7.1629

Suggestion de citation

Schuwey, Gerhard: "Souvey, Barthélemy", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.01.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049372/2012-01-04/, consulté le 23.06.2021.