de fr it

Union suisse des comités d'entraide juive

L'Association suisse des œuvres juives de secours, qui reliait de manière peu structurée les groupes locaux d'entraide, vit le jour en 1908. En 1925, elle devint une organisation faîtière et fut intégrée dans la Fédération suisse des communautés israélites. A partir de 1933, elle servit d'organisation centrale d'aide aux réfugiés juifs de l'Allemagne nazie, et fut en 1936 le membre fondateur de l'Office central suisse d'aide aux réfugiés (Organisation suisse d'aide aux réfugiés). De 1933 à 1945, l'association - sous le nom d'Union suisse des comités d'entraide juive/Union suisse d'aide aux réfugiés juifs dès 1943 - aida quelque 23 000 réfugiés, dont des survivants des camps de concentration de Bergen-Belsen, Theresienstadt et Buchenwald, grâce aux financements de juifs suisses et d'organisations juives américaines. Jusqu'en 1939, elle organisa surtout le transfert des réfugiés vers d'autres pays, en vertu de dispositions de la police des étrangers, puis dès 1939 leur séjour et leur assistance. A la fin de la guerre, elle collabora à la recherche des personnes disparues, à l'organisation des rapatriements et des départs pour d'autres Etats, ainsi qu'aux demandes en réparation à l'attention de la République fédérale d'Allemagne ou de l'Autriche. En outre, elle aida des réfugiés en provenance d'Egypte, de Hongrie, de Tchécoslovaquie, de Bosnie et d'Union soviétique. Depuis les années 1970, elle soutient aussi des réfugiés non juifs, par exemple du Vietnam, du Chili ou de la Chine, et procure assistance sociale et spirituelle.

Sources et bibliographie

  • J. Picard, La Suisse et les Juifs 1933-1945, 2000 (all. 1994)
  • D. Gerson, C. Hoerschelmann, «Der Verband Schweizerischer Jüdischer Fürsorgen/Flüchtlingshilfen (VSJF)», in Vie et culture juives en Suisse, 2004, 56-71
  • A. Brunschwig et al., Geschichte der Juden im Kanton Zürich, 2005, 364-368

Suggestion de citation

Hoerschelmann, Claudia: "Union suisse des comités d'entraide juive", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.11.2015, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049512/2015-11-18/, consulté le 19.01.2021.