de fr it

Schnidejoch

Passage à 2756 m d'altitude dans la région du Wildhorn (Alpes bernoises), reliant le Simmental (Berne) à la vallée du Rhône (Valais). En 2003, des randonneurs découvrirent les premières trouvailles archéologiques en bordure d'un champ de glace, sur le versant nord du col. Entre 2004 et 2009, plus de 300 artéfacts, principalement en matières organiques, ont été dégagés au cours de relevés systématiques. Les plus anciens remontent au Néolithique (env. 4800-4300 av. J.-C.), les plus récents au Xe s. apr. J.-C. Parmi les trouvailles figurent également des objets du Bronze ancien, de l'époque romaine et du haut Moyen Age. Un équipement de chasseur comprenant un arc, un carquois et des flèches (vers 2800 av. J.-C.) est particulièrement remarquable, ainsi que des objets en peau, des restes de textiles et des accessoires en métal comme des épingles en bronze ou des fibules et des clous de chaussures de l'époque romaine. Le S. est le plus ancien passage des Alpes attesté par l'archéologie.

Sources et bibliographie

  • A. Hafner, «Lenk, Schnidejoch - Archäologie zwischen Gletschern und Gipfeln», in ArS, 32, 2009, no 3, 20-27
Liens
Notices d'autorité
GND