de fr it

Ryff

Famille d'artisans originaire de Rouffach en Alsace. Le premier R. connu est Niclaus, jardinier, mentionné à Bâle au milieu du XVe s. Les R. exercèrent diverses professions artisanales et, dès le XVIe s., des activités proches du gouvernement (fonctions de chancellerie, charges administratives, commerce). Le fils de Niclaus, Peter (1468-1530), teinturier et tisserand de drap, fut reçu bourgeois de Bâle en 1488, puis sa famille entra au Conseil. Son fils Fridolin (->) rédigea la chronique familiale. Avec Andreas (->), fils de Diebold (->), les R. accédèrent aux couches sociales les plus élevées. Peter (->) fut médecin et professeur de mathématiques. D'autres R. firent partie de la corporation de la Cuve et furent commerçants, pharmaciens, chanceliers, pasteurs et tisserands de soie. Les descendants de la branche la plus riche, admise aux Conseils, vivaient encore à Bâle au début du XXIe s.

Sources et bibliographie

  • APriv, StABS
  • Ms. et Ämterbuch Andreas Ryff, UBB
  • «Die Chronik des Fridolin Ryff 1514-1541, mit der Fortsetzung des Peter Ryff 1543-1585», in Basler Chroniken, 1, 1872, 1-232
  • S. Schüpbach-Guggenbühl, Schlüssel zur Macht, 2002
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons