de fr it

NellyZwicky

27.7.1872 à Obstalden (auj. comm. Glaris Nord), 26.3.1946 à Mollis (auj. comm. Glaris Nord), prot., de Mollis. Fille de Caspar Lebrecht (->) et de Magdalena Rosalia Wild. Célibataire. Instruite principalement par ses parents et encouragée par eux, Z. publia en 1897 son premier roman, Die Wacht an der Rheingrenze, sous le pseudonyme de Nelly Bergmann. D'autres suivront (notamment Die rote Wand en 1923, Bis ich wiederkomme en 1931). En collaborant au projet de livre de Gertrud Villiger-Keller La femme suisse (1910, trad. franç. 1911), Z. fit la connaissance d'Hedwig Scherrer, avec laquelle elle voyagea en Italie en 1907 et 1913, entretint une correspondance abondante et prépara diverses publications, dont Einsame Häuser (1918) et les Lieder vom St. Galler Rheintal (1930) rassemblés par Scherrer, auxquels Z. contribua en composant vingt-deux textes. Z. s'illustra aussi comme pionnière de l'alpinisme.

Sources et bibliographie

  • D. Stump et al., Deutschsprachige Schriftstellerinnen in der Schweiz, 1700-1945, 1994, 247 (liste des œuvres)
  • K. Marti-Weissenbach, Mollis, 2010, 220-222
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Nelly Bergmann (pseudonyme)
Charlotte Cornelia Zwicky (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 27.7.1872 ✝︎ 26.3.1946
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature

Suggestion de citation

Marti-Weissenbach, Karin: "Zwicky, Nelly", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.10.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/049580/2013-10-01/, consulté le 29.11.2020.