de fr it

Vernand

Enclave lausannoise (sauf de 1798 à 1805 où elle fut rattachée à Crissier, puis à Romanel), entourée par les comm. de Romanel-sur-Lausanne et Cheseaux-sur-Lausanne, largement recouverte de forêts. Le chapitre cathédral de Lausanne, la communauté de la Cité (la ville réunie après 1481) et les nobles de Cheseaux y furent propriétaires au Moyen Age. Les biens des Cheseaux furent morcelés. Le fief noble de V.-Dessus appartint dès 1491 à la famille Ravier, puis aux Saussure (1556-1878), qui y construisirent une maison de maître; V.-Dessus abrite deux autres maisons de maîtres (Mercier, Jaccaud). V.-Dessous (familles Rosset, Emery), V.-Camarès et V.-Bois-Genoud (Polier 1602-début du XIXe s.) étaient les autres seigneuries de V. Lausanne y est toujours propriétaire de forêts, mais son stand de tir (1959), dit de V., se trouve sur le territoire de Romanel.

Sources et bibliographie

  • MAH VD, 3, 1979, 94-95; 4, 1981, 282-296